Se connecter comme membre du site

Agenda

<<

2017

 

<<

Avril

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Brèves

motion adoptée par le rassemblement du 11 novembre à Pontoise

lundi 12 novembre 2012

Monsieur le Président de la République,

Nous, citoyennes et citoyens, militants, pacifistes internationalistes, réunis avec la Libre Pensée, avec la Ligue des Droits de l’Homme,

Élevons la plus vive protestation contre le fait que les 600 Fusillés pour l’exemple de la Guerre de 1914-1918 n’ont toujours pas été réhabilités collectivement.

Ces condamnations faites par des Conseils de guerre aux ordres de l’Etat major sont une honte pour l’honneur de la République et une tâche ignoble sur la Justice. Les pelotons d’exécutions ont tué des innocents, des balles françaises ont tué des soldats français.

Monsieur le Président de la République,

Vous avez le pouvoir de rendre justice, d’effacer la honte, de rendre à la République et à la Justice sa dignité.

Monsieur le Président de la République,

Le Président du Conseil général de la Corrèze, que vous étiez, s’est prononcé, à l’instar de cette collectivité territoriale, pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple. Vous aviez pris publiquement l’engagement que si vous étiez élu Président de la République, vous feriez de même.

Monsieur le Président de la République,

La Justice est-ce pour maintenant ?

Vous en avez le pouvoir : Réhabilitez collectivement les Fusillés pour l’exemple !

Allez-vous être responsable d’une nouvelle affaire Dreyfus, aussi infâme qu’injuste ?

11 Novembre - rassemblement pacifiste à Pontoise

mercredi 31 octobre 2012

Comme tous les ans, la Fédération du Val d’Oise de la Libre Pensée et la Ligue des Droits de l’Homme du Val d’Oise invitent tous les citoyens, les militants, attachés à la défense des Droits de l’Homme, à la liberté absolue de conscience - qui implique le droit à la désobéissance - à se rassembler devant le monument symbolisant la Paix au cimetière de Pontoise, le dimanche 11 novembre à 17h, pour la Paix, pour la réhabilitation des fusillés pour l’exemple de la guerre de 1914-1918.

Après le rassemblement, nous vous convions à participer à la séance de cinéma-débat organisé avec le cinéma UTOPIA (St Ouen l’Aumône), à 18h : "Les Sentiers de la Gloire" de S. Kübrick

une plaque commémorative sur la maison où vécut maria Deraismes à Pontoise

mardi 11 septembre 2012

Samedi 20 octobre à 15h, inauguration d’une plaque sur le mur de la maison où vécurent Maria et Anne Deraismes, rue Maria Deraismes en présence de M. le Député-Maire de Pontoise, du président national de la Libre Pensée Marc Blondel et d’un représentant du Droit Humain

A 16h conférence accompagnée d’une exposition sur la vie et l’oeuvre de Maria Deraismes, à la bibliothèque municipale

actualité religieuse

mercredi 24 mars 2010

Communiqué de Presse

jeudi 18 mars 2010

Après avoir remporté trois victoires juridiques, en défense de la loi de séparation des Églises et de l’État, contre l’Église catholique dans la Haute-Vienne, à Ploërmel dans le Morbihan et Wandignies-Hamage dans le Nord, la Libre Pensée vient d’obtenir gain de cause sur trois affaires de baux emphytéotiques délivrés, indument pour la construction de mosquées, par des municipalités peu soucieuses de la laïcité.

Une des affaires concerne la délibération du 29 septembre 2005 par laquelle le conseil municipal de Cergy avait accepté de consentir un bail emphytéotique à une association cultuelle (en l’occurrence la fédération musulmane de Cergy)

Le TA de Cergy Pontoise vient de rendre - le 10 mars - un jugement par lequel il

DECIDE :

Article 1er : la délibération en date du 29 septembre 2005 par laquelle le conseil municipal de Cergy a accepté de consentir à la fédération musulmane de Cergy un bail emphytéotique sur la parcelle située à l’angle de l’avenue du Hazay et du Mail du point du jour, a approuvé le bail emphytéotique à intervenir et a autorisé le maire à signer ledit bail, est annulée.

Délibéré après l’audience du 2 février 2010, (...)

La fédération du Val d’Oise de la Libre Pensée se félicite que - grâce à l’initiative dont elle est à l’origine - la loi du 9 décembre 1905 ait été une nouvelle fois respectée. Cela prouve ainsi que tant sur le plan local que sur le plan national, la LIBRE PENSEE agit concrètement pour la défense des principes de séparation des Eglises et de l’Etat dont elle est à l’origine en 1905.

La Fédération du Val d’Oise de la Libre Pensée regrette que le Maire et les élus de Cergy n’aient pas cru devoir tenir compte des arguments que la Libre Pensée avait exprimés au moment du Conseil municipal du 29 septembre 2005, qui se concluait par : "Ne prenez pas cette décision lourde de conséquence. Ne soyez pas les artisans de la pénétration de la sphère publique dans la sphère privée. Ne participez pas à l’œuvre de destruction des fondements de la République qu’on vous propose."

La Libre Pensée inscrit son action dans la défense intransigeante de la loi de séparation des Églises et de l’État. De ce point de vue, elle le montre une nouvelle fois, elle considère à égalité toutes les religions monothéistes qu’elle considère comme les pires obstacles à l’émancipation de l’Humanité. C’est pourquoi elle a défendu, défend et défendra toujours la laïcité de l’École et de l’État par tous les moyens à sa convenance.