9, 10, 11 novembre dans la Creuse

mercredi 27 août 2008
par  lp 95
popularité : 41%

Dès à présent, réservez votre place dans le gîte Lou Pélélé à Banize dans la Creuse.

Ce gîte, chauffé, et disposant de tous le confort nécessaire, peut accueillir 26 personnes. Ceux qui en auront la possibilité pourront s’y rendre dès le dimanche après-midi, les autres pourront nous rejoindre dans la journée de lundi, voir dans la soirée.

Il y a une grande cuisine et nous pourrons confectionner un repas où chacun pourra mettre en avant sa ou ses spécialités.

Le prix ? Environ 10 euros par nuit et par personne. Le bureau s’occupera du ravitaillement en fonction du nombre de participants (dimanche et/ou lundi) et nous partagerons les frais proportionnellement..

Gentioux se trouve environ à 1/2 heure de Banize et le rassemblement a lieu vers 11h30 : il n’y aura pas donc nécessité de se lever trop tôt !
Il s’agit de s’inscrire dès maintenant, vu le nombre limité de places (télé-phonez au 06 20 67 65 35 ou écrivez librepensee95@free.fr pour réserver).
Nous organiserons des départs communs dans la mesure du possible en complétant les voitures.

Lundi soir, il y aura une conférence-débat (thème et invité non encore arrêtés)

UNE RENCONTRE AMICALE A NE PAS MANQUER !

(si vous ne pouvez être présent, vous pouvez soutenir financièrement !)


Agenda

<<

2017

 

<<

Juin

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
2930311234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293012
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Brèves

motion adoptée par le rassemblement du 11 novembre à Pontoise

lundi 12 novembre 2012

Monsieur le Président de la République,

Nous, citoyennes et citoyens, militants, pacifistes internationalistes, réunis avec la Libre Pensée, avec la Ligue des Droits de l’Homme,

Élevons la plus vive protestation contre le fait que les 600 Fusillés pour l’exemple de la Guerre de 1914-1918 n’ont toujours pas été réhabilités collectivement.

Ces condamnations faites par des Conseils de guerre aux ordres de l’Etat major sont une honte pour l’honneur de la République et une tâche ignoble sur la Justice. Les pelotons d’exécutions ont tué des innocents, des balles françaises ont tué des soldats français.

Monsieur le Président de la République,

Vous avez le pouvoir de rendre justice, d’effacer la honte, de rendre à la République et à la Justice sa dignité.

Monsieur le Président de la République,

Le Président du Conseil général de la Corrèze, que vous étiez, s’est prononcé, à l’instar de cette collectivité territoriale, pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple. Vous aviez pris publiquement l’engagement que si vous étiez élu Président de la République, vous feriez de même.

Monsieur le Président de la République,

La Justice est-ce pour maintenant ?

Vous en avez le pouvoir : Réhabilitez collectivement les Fusillés pour l’exemple !

Allez-vous être responsable d’une nouvelle affaire Dreyfus, aussi infâme qu’injuste ?

11 Novembre - rassemblement pacifiste à Pontoise

mercredi 31 octobre 2012

Comme tous les ans, la Fédération du Val d’Oise de la Libre Pensée et la Ligue des Droits de l’Homme du Val d’Oise invitent tous les citoyens, les militants, attachés à la défense des Droits de l’Homme, à la liberté absolue de conscience - qui implique le droit à la désobéissance - à se rassembler devant le monument symbolisant la Paix au cimetière de Pontoise, le dimanche 11 novembre à 17h, pour la Paix, pour la réhabilitation des fusillés pour l’exemple de la guerre de 1914-1918.

Après le rassemblement, nous vous convions à participer à la séance de cinéma-débat organisé avec le cinéma UTOPIA (St Ouen l’Aumône), à 18h : "Les Sentiers de la Gloire" de S. Kübrick

Excellent soirée à Utopia le 27 janvier

mercredi 28 janvier 2009

La nouvelle grande salle du cinéma UTOPIA de St-Ouen-l’Aumône était assez bien remplie hier soir mardi 27 janvier pour regarder le film Religolo et débattre avec la libre Pensée du Val d’Oise et bien sûr avec Marc Blondel.

Après l’accueil très sympathique de Jean-Jacques Rue pour le cinéma Utopia, Claude Singer - président de la fédération du Val d’Oise de la LP - a présenté rapidement ce qu’était la Libre Pensée et les activités prochaines du Val d’Oise.

Puis Marc Blondel a expliqué pourquoi un homme libre ne pouvait accepter la soumission imposée par les croyances et les religions.

Le film lui même a déclenché pas mal de rires dans la salle. Il s’en prend surtout au christianisme et à l’islam, même si au passage on fait quelques incursions dans le judaïsme.

Enfin, de nombreuses questions on été posées permettant à Marc Blondel et à la LP en général de mieux préciser ses positions.

Une soirée à renouveler !

Congrès départemental de la fédération du Val d’Oise

mardi 21 octobre 2008

Le Congrès départemental de la fédération du Val d’Oise aura lieu le samedi 25 octobre de 14h à 17h, au siège de la fédération Maison de Quartier des Touleuses (Orée du Bois) place des Touleuses Cergy.

Tout le monde peut assister au congrès. Seuls peuvent voter ou etre éligibles aux instances, les adhérents à jour de leur cotisation 2008.

Cette année, avant l’assemblée administrative, nous aurons l’occasion de visionner le film Maudite soit la guerre, réalisé par Catherine Variqui et Jacques Lefebvre, autour du monument aux morts de Gentioux qui sera le lieu de rassemblement nationale du 11 novembre.
Nous espérons que notre combat pour la réhabilitation des fusillés pour l’exemple aboutisse bientot et que les plus hautes autorités de l’Etat prennent enfin les décisions qui s’imposent.
Quoiqu’il en soit, la mobilisation de tous est nécessaire et la présence du plus grand nombre à Gentioux le 11 novembre est indispensable.

Nous en discuterons les modalités lors du congrès.

COLLOQUE DANS L’OISE
LA JACQUERIE ENTRE MÉMOIRE ET OUBLI

mercredi 27 août 2008

La fédération de l’Oise de la Libre Pensée organise les samedi 4 et dimanche 5 octobre un colloque à Clermont (Oise), là où Guillaume Calle, « le roi Jacques » et ses compagnons de révolte furent suppliciés pour s’être révoltés, au Moyen-âge contre la remise en cause de leurs droits.
Michelet écrivait : « Les souffrances des paysans avaient passé la mesure ; tous avaient frappé dessus comme sur une bête tombée sous la charge : la bête se releva enragée, et elle mordit... ». Ils ont tenté l’impossible : s’unir pour résister. Ils le firent en brûlant et pillant les châteaux. La répression fut bien plus féroce encore.

La Libre Pensée de l’Oise renoue ainsi avec le chantier ouvert par les Libres Penseurs qui avaient commémoré la Jacquerie en 1958, autour du Conseil syndical du SNI et de Maurice Dommanget (1888-1976), syndicaliste, historien, libre penseur et instituteur de l’Oise.

Vous pouvez trouver le programme complet ainsi que les informations pratiques concernant ce colloque à la page 3 de couverture de la Raison de septembre-octobre ou par téléphone 03 44 72 07 93.

Une délégation de la Libre Pensée 95 sera présente