CONFERENCE DEBAT
HISTOIRE ETONNANTE DU CORPS HUMAIN

mercredi 5 mars 2014
par  lp 95
popularité : 1%

A qui douterait de la réalité de l’évolution biologique de l’Homme, il suffirait de tendre un miroir_ : il n’est pas un seul trait de notre anatomie qui ne raconte à sa façon cette épopée. Notre schéma corporel très semblable à celui d’un oiseau ou même d’un ver, nos mains à cinq doigts comme les pattes des lézards, le cristallin de nos yeux analogue à celui des requins, rappelant nos origines aquatiques, et jusqu’aux muscles qui font bouger nos oreilles, tout nous renvoie à cette longue histoire.

En décrivant la forme du corps de la tête aux pieds, ce livre raconte ainsi l’aventure humaine depuis nos lointains ancêtres jusqu’aux cyborgs « _transhumains_ » qui nous attendent. D’anecdotes surprenantes en faits troublants, cette plongée dans le temps de l’évolution offre une perspective

Pourquoi y a-t-il des noirs, des blancs, des jaunes ?,

Pourquoi toutes les rousses n’ont-elles pas les yeux verts ?

Pourquoi les ados ont-ils de l’acné ?

Pourquoi marche-t-on sur nos deux jambes ?

Le sourire est-il le propre de l’homme ?

Pourquoi avons-nous perdu nos poils ?

Pourquoi deux pieds, deux mains et pas quatre, ce qui serait plus facile pour se gratter ?

... et sur le plan sexuel à quelle échelle sommes-nous ?...

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le corps humain, mais que vous n’avez jamais osé demandé

La Fédération du Val d’Oise de la Libre Pensée et l’Association Laïque des Amis de Maria Deraismes ont le plaisir de vous convier à une conférence-débat

VENDREDI 21 MARS 2014


20h00


Maison des Associations


Place du Petit Martroy


95300 PONTOISE

JPEG - 58 ko Alain Froment, médecin et anthropologue, directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement, responsable des collections d’anthropologie du Musée de l’Homme, enseigne l’anthropologie biologique au Muséum national d’histoire naturelle et mène des recherches sur l’écologie humaine en Afrique.

JPEG - 9.2 ko

Le corps humain au fil du temps

Un exploration détaillée et savoureuse *de notre organisme et de son histoire

La mode en a fait son égérie, les sciences humaines leur objet d’étude, et l’engouement populaire est de plus en plus marqué. Cette recherche du corps parfait mérite bien une visite guidée de notre organisme et de son histoire. Pour mieux le connaître, l’appréhender, le maîtriser, Alain Froment propose dans son libre Anatomie impertinente une exploration détaillée, à la fois amusante, complète et utile des moindres recoins du corps humain à travers un hymne à l’évolution.

« _Pour évoquer ce qu’on n’a jamais voulu savoir de notre nature animale_ », écrit-il. Mais aussi parce que, « _pour tenter de prévenir l’avenir, il faut regarder dans le rétroviseur de notre histoire récente_ » l’épopée évolutive, qu’il évoque dans son sous-titre, est effectivement inscrite dans nos gènes, et l’auteur ne cesse de nous le rappeler. Ainsi, le premier chapitre citant Charles Darwin n’est, de prime abord, sûrement pas une coïncidence. Les sceptiques de l’évolution des espèces auront-ils changé d’avis à la lecture de cette aventure anatomique_ ?

JPEG - 60 ko
couverture de l’ouvrage

Bientôt des « _cybersapiens_ »

Médecin et anthropologue, spécialiste de l’homme moderne, Alain Froment tente de nous faire comprendre comment nous avons acquis nos caractères et en quoi ils nous singularisent, d’une manière moins académique que d’autres auteurs du genre. Le lecteur apprendra notamment que la diversification de la pigmentation cutanée, l’épaississement de la couche adipeuse ou la régression des poils sont des adaptations que les premiers Homo ont développées lors de la conquête d’un milieu plus chaud et plus ouvert que leur terrain d’origine. Il découvrira également, de manière distrayante, qu’outre la bipédie le propre de l’homme est la durée et l’intensité des rapports sexuels, l’inventivité, le sourire ou, de manière moins élégante, l’acné.
Cet examen du corps humain conduit autant à l’orgueil qu’à l’humilité. Orgueil d’une espèce qui domine et possède le système le plus complexe jamais apparu sur Terre_ : le cerveau_ ; et humilité en s’apercevant que notre plan de construction est semblable à celui des autres espèces ou que les bactéries ont su conquérir la Terre entière, alors que nous ne sommes pas aptes à le faire.

A lire par petit bouts pour mieux savourer les innombrables détails, les références historiques et culturelles ou encore les anecdotes que nous propose l’auteur. Pour découvrir que les rousses n’ont pas plus souvent les yeux verts que bleus ou bruns, que l’humain aurait plus de follicules pileux que les chimpanzés ou que les sujets à peau noire ont plus de difficultés pour arrêter de fumer, le lecteur devra prendre son temps.

Dans le dernier chapitre, l’auteur nous propose une réflexion sur notre évolution prochaine. Celle-ci allant se placer dans le contexte de la mondialisation, de la politique ou de l’avènement de nouvelles technologies ayant notamment pour but d’atteindre une santé optimale. Allons-nous devenir « _cybersapiens_ »_ ? « _la question qui domine notre avenir est de prévoir de quelle façon nous allons nous adapter à nous-mêmes_ », conclut Alain Froment.

Marion Spée

VENDREDI 21 MARS 2014


20h00


Maison des Associations


Place du Petit Martroy


95300 PONTOISE

JPEG - 66.3 ko
place du Gd Martroy Pontoise

Agenda

<<

2019

 

<<

Octobre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
30123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031123
Aucun évènement à venir les 3 prochains mois

Brèves

motion adoptée par le rassemblement du 11 novembre à Pontoise

lundi 12 novembre 2012

Monsieur le Président de la République,

Nous, citoyennes et citoyens, militants, pacifistes internationalistes, réunis avec la Libre Pensée, avec la Ligue des Droits de l’Homme,

Élevons la plus vive protestation contre le fait que les 600 Fusillés pour l’exemple de la Guerre de 1914-1918 n’ont toujours pas été réhabilités collectivement.

Ces condamnations faites par des Conseils de guerre aux ordres de l’Etat major sont une honte pour l’honneur de la République et une tâche ignoble sur la Justice. Les pelotons d’exécutions ont tué des innocents, des balles françaises ont tué des soldats français.

Monsieur le Président de la République,

Vous avez le pouvoir de rendre justice, d’effacer la honte, de rendre à la République et à la Justice sa dignité.

Monsieur le Président de la République,

Le Président du Conseil général de la Corrèze, que vous étiez, s’est prononcé, à l’instar de cette collectivité territoriale, pour la réhabilitation collective des Fusillés pour l’exemple. Vous aviez pris publiquement l’engagement que si vous étiez élu Président de la République, vous feriez de même.

Monsieur le Président de la République,

La Justice est-ce pour maintenant ?

Vous en avez le pouvoir : Réhabilitez collectivement les Fusillés pour l’exemple !

Allez-vous être responsable d’une nouvelle affaire Dreyfus, aussi infâme qu’injuste ?

11 Novembre - rassemblement pacifiste à Pontoise

mercredi 31 octobre 2012

Comme tous les ans, la Fédération du Val d’Oise de la Libre Pensée et la Ligue des Droits de l’Homme du Val d’Oise invitent tous les citoyens, les militants, attachés à la défense des Droits de l’Homme, à la liberté absolue de conscience - qui implique le droit à la désobéissance - à se rassembler devant le monument symbolisant la Paix au cimetière de Pontoise, le dimanche 11 novembre à 17h, pour la Paix, pour la réhabilitation des fusillés pour l’exemple de la guerre de 1914-1918.

Après le rassemblement, nous vous convions à participer à la séance de cinéma-débat organisé avec le cinéma UTOPIA (St Ouen l’Aumône), à 18h : "Les Sentiers de la Gloire" de S. Kübrick

Excellent soirée à Utopia le 27 janvier

mercredi 28 janvier 2009

La nouvelle grande salle du cinéma UTOPIA de St-Ouen-l’Aumône était assez bien remplie hier soir mardi 27 janvier pour regarder le film Religolo et débattre avec la libre Pensée du Val d’Oise et bien sûr avec Marc Blondel.

Après l’accueil très sympathique de Jean-Jacques Rue pour le cinéma Utopia, Claude Singer - président de la fédération du Val d’Oise de la LP - a présenté rapidement ce qu’était la Libre Pensée et les activités prochaines du Val d’Oise.

Puis Marc Blondel a expliqué pourquoi un homme libre ne pouvait accepter la soumission imposée par les croyances et les religions.

Le film lui même a déclenché pas mal de rires dans la salle. Il s’en prend surtout au christianisme et à l’islam, même si au passage on fait quelques incursions dans le judaïsme.

Enfin, de nombreuses questions on été posées permettant à Marc Blondel et à la LP en général de mieux préciser ses positions.

Une soirée à renouveler !

Congrès départemental de la fédération du Val d’Oise

mardi 21 octobre 2008

Le Congrès départemental de la fédération du Val d’Oise aura lieu le samedi 25 octobre de 14h à 17h, au siège de la fédération Maison de Quartier des Touleuses (Orée du Bois) place des Touleuses Cergy.

Tout le monde peut assister au congrès. Seuls peuvent voter ou etre éligibles aux instances, les adhérents à jour de leur cotisation 2008.

Cette année, avant l’assemblée administrative, nous aurons l’occasion de visionner le film Maudite soit la guerre, réalisé par Catherine Variqui et Jacques Lefebvre, autour du monument aux morts de Gentioux qui sera le lieu de rassemblement nationale du 11 novembre.
Nous espérons que notre combat pour la réhabilitation des fusillés pour l’exemple aboutisse bientot et que les plus hautes autorités de l’Etat prennent enfin les décisions qui s’imposent.
Quoiqu’il en soit, la mobilisation de tous est nécessaire et la présence du plus grand nombre à Gentioux le 11 novembre est indispensable.

Nous en discuterons les modalités lors du congrès.

COLLOQUE DANS L’OISE
LA JACQUERIE ENTRE MÉMOIRE ET OUBLI

mercredi 27 août 2008

La fédération de l’Oise de la Libre Pensée organise les samedi 4 et dimanche 5 octobre un colloque à Clermont (Oise), là où Guillaume Calle, « le roi Jacques » et ses compagnons de révolte furent suppliciés pour s’être révoltés, au Moyen-âge contre la remise en cause de leurs droits.
Michelet écrivait : « Les souffrances des paysans avaient passé la mesure ; tous avaient frappé dessus comme sur une bête tombée sous la charge : la bête se releva enragée, et elle mordit... ». Ils ont tenté l’impossible : s’unir pour résister. Ils le firent en brûlant et pillant les châteaux. La répression fut bien plus féroce encore.

La Libre Pensée de l’Oise renoue ainsi avec le chantier ouvert par les Libres Penseurs qui avaient commémoré la Jacquerie en 1958, autour du Conseil syndical du SNI et de Maurice Dommanget (1888-1976), syndicaliste, historien, libre penseur et instituteur de l’Oise.

Vous pouvez trouver le programme complet ainsi que les informations pratiques concernant ce colloque à la page 3 de couverture de la Raison de septembre-octobre ou par téléphone 03 44 72 07 93.

Une délégation de la Libre Pensée 95 sera présente